Il faut positiver !

Publié le 15 Mars 2015

 

* Encore un épisode bordélique ce matin sur le RER B. *

 

On est déjà bien serrés comme des sardines, chacun à sa place façon Tetris. En essayant d'éviter au choix : les mauvaises odeurs, les cheveux longs des autres dans la figure, les sacs à main dans le flanc gauche...etc. Est-ce que vous avez déjà essayé de maintenir votre équilibre juste avec vos orteils ? Bon au pire on tombe pas bien bas !

 

Et là, comme ils aiment bien le faire de temps en temps : "mesdames messieurs, ce train ne prend plus de voyageur, merci de descendre et d'attendre le prochain..." !

 

N'ayant pas trop le choix, nous descendons et nous agglutinons sur le quai. On nous annonce que 3 trains suivent... bon, faut pas se leurrer, ils vont être bondés, mais en s'y prenant bien, je vais pouvoir peut-être rentrer dans le 2e ! Je suis sur le côté de l'entonnoir (vous visualisez ?), sur le bord du quai pour pouvoir me glisser. Il y a un jeune homme devant moi. 1er train : des gens descendent, des gens montent, et comme prévu pas nous car trop de monde... mais nous nous rapprochons de la porte, chouette ! Le 2e train arrive, on a bien le temps de voir que dans les allées, y a pas mal de centimètres entre certaines personnes 1+1+1+1 on peut faire rentrer quelqu'un ! D'abord je fais signe par la fenêtre, certes un peu énervée, de se serrer (oui toi qui me regardes, super contente d'arriver pas trop tard au boulot et plutôt à l'aise dans le train)... ah non ça c'était pour le 1er train !! pour le 2e j'ai carrément tapé à la vitre l'ai méchant, à 2 p**** qui nous regardaient en souriant #@!*? grrrrrrr §[@&#* Et moi ce genre de truc ça m'énerve mais à un point...............au point que je me transforme en petite racaille. Déjà je parlais à voix haute "vous pouvez pas vous décalez ? si ça avançait dans l'allée on pourrait rentrer..." et là je lance un truc genre "vas-y descends on va voir"... je sais même plus ce que j'ai dit exactement >_< rhaaaaa elles avaient l'air de prendre leur pied (elles avaient l'air de se connaitre toutes les 2 donc facile "ah mais les gens sont fous, regarde-moi celle-là à gueuler à travers la vitre...") pffffffffff... ça m'énerve tellement ce genre de comportement égoïste et limite méchant.... y en a qui se poussent pas, mais au moins ils te regardent pas en souriant !!

 

Si vous suivez bien, 2 trains sont passés et le jeune homme devant n'a pas bougé d'un poil ! Du coup je lui demande gentiment (avec ce qu'il vient de se passer, je ne veux pas qu'il se sente agressé) "excusez-moi, je voudrais juste savoir si vous avez l'intention de monter dans le prochain ?" le pauvre, il me regarde tout penaud, j'en remets une couche "je vous demande gentiment, hin, je ne veux pas vous passer devant, je fais la queue, mais si vous ne comptez pas y aller (parce que quand faut y aller faut y aller !!!)..." - "si vous voulez je vous laisse passer parce que vous avez l'air pressé"... Ca se voyait que c'était pas un salarié qui devait arriver à l'heure au boulot !! Limite il avait l'air perdu, on aurait dit que c'était la première fois qu'il vivait ça... je me demande à quel moment il a pu monter parce qu'apparemment il attendait que le train soit vide, pauv' biquet ! (ahhhh c'est moi maintenant la méchante mouaahaha).

 

Bon, voilà, coup de gueule de la semaine. Ca fait du bien.

 

Mais mis à part ces moments de jungle urbaine, j'aime bien prendre le train... à l'aller et au retour, ça fait une transition maison/boulot/maison. Quand il y a de la place assise, je peux lire tranquillement et certains matins, comme l'autre jour, on peut voir le soleil se lever... enfin... l'apercevoir par intermittence entre les immeubles, tunnels... :)

Il faut savoir se réjouir des petits bonheurs de la vie quotidiennes ! (ça fait partie de ma nouvelle vie)

Rédigé par Mme Champignon

Publié dans #Moi Myself & Me

Repost 0
Commenter cet article